Le Jardin du Rêve
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionVoir sans les yeux  Mesjou14Voir sans les yeux  Mesre_10
Le Deal du moment : -38%
Disque Dur Externe – WD Elements™ – ...
Voir le deal
49.99 €
Le deal à ne pas rater :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et Carrefour
Voir le deal

 

 Voir sans les yeux

Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 35059
Age : 70
Date d'inscription : 11/07/2006

Voir sans les yeux  Empty
MessageSujet: Voir sans les yeux    Voir sans les yeux  EmptySam 12 Déc 2020 - 14:47

Voir sans les yeux

Publié par jack35



La nuit nous prive d’un sens majeur : la vue. Sommes-nous vraiment perdus sans elle ? Pas si sûr. Il se pourrait que nous continuions à voir sans les yeux. Des malvoyants partagent leurs surprenantes expériences.

« Nous ne voyons pas avec les yeux. Le véritable organe de la vue, c’est le cerveau. Les yeux ne sont que des transmetteurs. Les neuro-sciences, notamment les travaux de Francisco Varela, nous informent que le cerveau fabrique ses images avec seulement 20 % d’informations visuelles. Les autres 80 % du matériel avec lequel nous “voyons” viennent des autres sens, des émotions, des souvenirs, de l’éducation, de la culture… », signale Hervé Cochet, docteur ès science de l’éducation et auteur de De la clinique comme d’un regard.

Surprenant. Les images que nous percevons et que nous attribuons à notre vision rétinienne ne seraient majoritairement pas d’origine visuelle. Fruit d’un mélange d’impulsions sensorielles en tout genre assemblées aux données que notre cerveau a déjà engrangées, notre vision reste partiellement mystérieuse.

« L’interaction des sens et leur capacité à générer de la vue est passionnante. Le cerveau n’est pas un ordinateur où la vue donne de la vue, l’audition donne de l’audition, etc. C’est un organe extraordinairement synesthésique : tous les sens marchent ensemble. Les oreilles donnent des images, la main donne des images », poursuit le formateur en ostéopathie, non-voyant depuis l’âge de 35 ans.

Si découvrir que notre vision est une interprétation multisensorielle du monde est étonnant en soi, ce qui l’est encore plus est de comprendre qu’elle peut donc perdurer même lorsque les 20 % d’impulsions visuelles manquent.

« Il n’y a aucune circonstance de la vie quotidienne où je ne suis pas en train d’avoir des images. Je vais construire sans cesse dans mon cerveau un décor mouvant, plastique, qui est réactualisé sans arrêt selon les informations sensorielles que je vais recevoir », témoigne Hervé Cochet. Pouvons-nous voir sans voir ?

« Si vous empêchez une personne de voir pendant 48 heures, la partie du cortex qui s’occupe de la vision va commencer à répondre aux sons. Chez un non-voyant, les parties du cerveau qui gèrent les impulsions auditives sont très élargies. Elles deviennent très sensibles à l’environnement sonore », rapporte John Hull, professeur émérite d’éducation religieuse à l’université de Birmingham en Grande-Bretagne.

Ce dernier, auteur du Chemin vers la nuit, est non-voyant depuis l’âge de 36 ans. Privée de vision, une personne va avoir tendance à surdévelopper ses autres sens qui vont à leur tour venir nourrir la vision « interne » que le cerveau construit.

« Un non-voyant n’a pas plus de capacités sensorielles. Il n’a, par exemple, pas plus de capteurs au bout des doigts. Mais son utilisation des informations sensorielles est plus rapide, accrue et globale. En tant qu’ostéopathe, étant moins embarrassé par les informations visuelles, je suis paradoxalement plus apte à me faire une image systémique, holistique », complète Hervé Cochet, à qui il arrive souvent de signaler aux voyants des tas de détails qu’ils n’ont eux-mêmes pas remarqués.

Écholocation : se repérer grâce aux ressentis

« L’écholocation est une aptitude surprenante. C’est un sentiment étrange de pression sur le visage. Quand je m’approche d’un meuble, je peux sentir sa présence sans pour autant le toucher. Son volume fait comme une pression physique sur moi. C’est-à-dire que là où je devrais ressentir un mouvement de l’air, une certaine ouverture, je perçois à la place une immobilité de l’atmosphère, une sorte de solidité. Scientifiquement, ce serait dû à des formes d’échos sonores », explique John Hull.

Capable d’évaluer la taille et la forme d’une pièce en sentant son espace par écholocation, ce non-voyant peut aussi, en marchant dans une allée, compter le nombre d’arbres s’ils sont assez gros.

« Dans le cas de personnes nées aveugles, cette capacité peut être assez précise. J’ai lu des histoires d’enfants qui font du vélo parce qu’ils arrivent à sentir leur environnement lorsqu’ils s’en approchent », s’émerveille l’auteur de Chemin vers la nuit.

Visions surnaturelles ?

Si notre cerveau construit nos images à partir de diverses sources sensorielles, se pourrait-il que des informations d’origine extrasensorielle s’immiscent dans nos visions ? Christine a partiellement perdu la vue vers l’âge de 6 ans. Pourtant, à 14 ans, elle voit une femme « en transparence » qui lui dit s’appeler Évelyne et venir d’Aubenas. Elle lui annonce que sa mère est partie avec son fiancé Roger. La jeune femme questionne sa mère, tout est vrai.

À 16 ans, de visite chez des proches, elle se met à décrire leur histoire familiale.

« C’est comme si elle faisait de la psychogénéalogie intuitive », rapporte Alexandre Grigoriantz, auteur de Rencontres avec des guérisseurs remarquables. « J’ai des visions, mais étrangement c’est à travers la voix de la personne que les informations semblent me parvenir. J’arrive à voir les lignées et à retrouver l’histoire familiale de la personne. Ce que ses aïeux ont vécu, les événements, le caractère des gens, ce qu’ils ressentaient, etc. Si je savais dessiner, je pourrais le retranscrire précisément. D’ailleurs, quand les personnes me montrent des photos, je peux vérifier que c’est exactement ça. Ce qui est étonnant est que c’est toujours en noir et blanc, et pourtant j’arrive à deviner la couleur des cheveux », détaille Christine.

Cette “voyante” malvoyante ne s’explique pas son don, mais elle voit et raconte des histoires qui semblent bel et bien confirmées par les familles.

Au-delà de la dualité…

« Je me sens plus proche de Dieu en étant aveugle que lorsque j’étais voyant, en partie parce que mon expérience de Dieu est maintenant plus sensorielle. Je ressens une présence. Dieu devient alors un partenaire intime. Je dois dire toutefois qu’au début, je me suis quand même un peu débattu avec le concept d’obscurité et de nuit dans la Bible – puisque je suis chrétien. D’une certaine manière, je marche dans l’obscurité tous les jours. Or l’obscurité y est souvent associée avec le diable, et on nous dit que le Christ est la lumière du monde et que celui qui marche avec lui ne marche pas dans l’obscurité. Mais j’ai découvert un passage qui dit que Dieu est au-delà de la lumière et de l’obscurité. Sans l’expérience de la lumière, je ne peux pas avoir l’expérience de l’obscurité parce que ce sont les deux aspects d’une même pièce. Ainsi, l’endroit où j’habite est au-delà de la dichotomie entre lumière et obscurité. »
John Hull, professeur émérite d’éducation religieuse à l’université de Birmingham.

Un aveugle aux superpouvoirs

Alexandre Levit, surnommé Œil de Lynx, né aveugle et actuellement malvoyant à 30 %, prétend percevoir les différences d’énergie lumineuse entre les couleurs.

« En fait, avec un bandeau sur les yeux, je vois encore mieux », déclare-t-il. Sa perception ne serait pas visuelle. « C’est bien ma vue que j’utilise, car le système optique comprend l’œil mais aussi tous les nerfs et le système cérébral permettant de le faire fonctionner. Mais je reçois des signaux par d’autres parties de mon corps », explique le jeune Russe.

Mis au test, Alexandre Levit semble capable de gagner au billard ou de nommer des lettres qui apparaissent sur un écran en ayant les yeux bandés – ce qui fut attesté par le neuropsychologue Bill Scott de Los Angeles. Levit aurait aussi trouvé et identifié des objets à plusieurs mètres de lui, les yeux toujours bandés et dans le noir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lejardindureve.com
Dania
Modérateur
Modérateur
Dania

Féminin Zodiaque : Gémeaux Nombre de messages : 5590
Age : 69
Localisation : A la campagne!
Date d'inscription : 15/02/2014

Voir sans les yeux  Empty
MessageSujet: Re: Voir sans les yeux    Voir sans les yeux  EmptySam 12 Déc 2020 - 17:55

Belle vidéo, magnifique sujet qui nous offre un bel enseignement.    
Finalement nous voyons si peu de choses avec nos yeux! L'humain a perdu l'habitude 
d'être attentif [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Tout acte d’amour est une œuvre de paix, si petit soit-il (Mère Térésa)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 35059
Age : 70
Date d'inscription : 11/07/2006

Voir sans les yeux  Empty
MessageSujet: Re: Voir sans les yeux    Voir sans les yeux  EmptyLun 14 Déc 2020 - 12:04

Tout à fait, il serait bon que nous réapprenions à regarder...

Voir sans les yeux  480170299


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lejardindureve.com
Contenu sponsorisé




Voir sans les yeux  Empty
MessageSujet: Re: Voir sans les yeux    Voir sans les yeux  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Voir sans les yeux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Jardin du Rêve :: Libre accès :: Accès libre :: L'actualité du moment-
Sauter vers: