AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionLa mère et le fils Mesjou16La mère et le fils Mesrec11

Répondre au sujet
Partagez
 

 La mère et le fils

Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 32943
Age : 69
Date d'inscription : 11/07/2006

La mère et le fils Empty
MessageSujet: La mère et le fils   La mère et le fils EmptyMer 30 Oct 2019 - 15:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La plupart des femmes rêvent de petits bras qui se nouent autour de leur cou, de la chaleur et de la douceur d’un corps d’enfant. Le contact intime avec un enfant, corps de son corps, suppose un plaisir physique qui dans son intensité, n’est pas loin du plaisir érotique, encore que d’une nature différente.
Ce désir n’est pas un véritable amour ; une fois de plus, l’objet est aimé pour la satisfaction qu’il apporte. En faisant le sacrifice de ses désirs sexuels, la femme n’est pas pour autant délivrée de ses exigences égoïstes. Elle s’en est quelque peu libérée, mais elle peut de nouveau être la proie de ses tendances autoérotiques. Elle s’est identifiée à son fils. Au lieu de songer à elle, à son profit personnel, d’une manière ouvertement égoïste, comme c’était le cas avant qu’elle ne se soumette à l’instinct dans le mariage au temple, elle recherche le bien de son enfant. Son bonheur est de le voir heureux, son ambition est qu’il réussisse. Elle ne se rend généralement pas compte que cet altruisme apparent est en réalité un égoïsme détourné. Et elle ne se doute pas que si elle ne sait pas lui dire « non » c’est qu’elle est incapable de se dire « non » à elle-même ou de renoncer, profondément, à sa mollesse et à son égoïsme.
Il est difficile de reconnaitre le caractère pernicieux de cette attitude car la société la considère comme une vertu. A première vue, il parait si admirable qu’une femme confonde son intérêt avec celui de son enfant et lui fasse toujours le sacrifice de son confort et de son bien-être. La vraie nature de cette attitude ne se révèlera que plus tard. Alors, l’incapacité où se trouvera son fils de faire face aux dures réalités de l’existence, de prendre ses responsabilités et son manque de discipline de soi, témoigneront malheureusement de la faillite de son éducation et il sera sans doute trop tard pour remédier à la situation. (…)
Le problème de l’identification avec le fils ne se limite pas, cependant, aux relations d’une mère avec son propre fils. Une femme qui n’a pas encore « sacrifié son fils », c’est-à-dire sacrifié l’instinct maternel qui est en elle, peut ne pas avoir d’enfant, elle n’en aura pas moins une attitude maternelle à l’égard de son entourage. Elle éprouve le besoin de protéger tous ceux qu’elle aime. Elle ne peut pas supporter de les voir soucieux ou malheureux. Elle ne se rend pas compte que s’il lui est si pénible de voir ses amis en difficulté, c’est qu’elle-même est incapable d’affronter les duretés de l’existence ; il lui est encore plus difficile de comprendre que son excès de sollicitude les pousse à la veulerie, à l’infantilisme et à s’apitoyer sur eux-mêmes, ce qui mine leur courage. Par cette attitude, elle dépouille son fils de son individualité. Il devient lâche, féminin, impuissant, toute sa virilité lui est enlevée. Cette pseudo-castration due à la mère le met dans une situation désespérée. Ce genre de tendresse maternelle tue le fils, l’enferme dans l'arbre comme le coffre d’Osiris.
Mais quand une femme a autant de courage pour dire « non » que pour dire « oui », quand elle tient compte de l’aspect négatif ou ténébreux d’Eros aussi bien que de son aspect lumineux, alors le fils aussi bien que la mère pourront être sauvés par le sacrifice. Car si elle se refuse à le dorloter, à le protéger et à le mettre à l’abri des heurts de la vie, il apprendra à affronter les difficultés qui se présentent à lui pourvu qu’il renonce lui-même à se faire choyer et donner tout ce qu’il désire. S’il ne cherche plus à tout obtenir de la « mère », il parviendra à l’obtenir par ses propres moyens. Sa castration volontaire et sa mort en tant que fils auront pour résultat qu’il renaîtra en tant qu’homme.

Esther Harding – Les mystères de la femme (Payot)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lejardindureve.com
Dania
Modérateur
Modérateur
Dania

Féminin Zodiaque : Gémeaux Nombre de messages : 4961
Age : 68
Localisation : A la campagne!
Date d'inscription : 15/02/2014

La mère et le fils Empty
MessageSujet: Re: La mère et le fils   La mère et le fils EmptyVen 1 Nov 2019 - 13:13

La mère et le fils 1981308716  J'ai   cherché si la personne qui a écrit ce texte "Esther Harding" 
avait des enfants, je n'ai pas trouvé,   mais je n'aurai pas aimé être sa fille. 
 Son point de vue est presque culpabilisant et assez souvent négatif.  Enfin  ce n'est que mon avis.  On peut rester dans le juste milieu des choses , la voie du coeur et cesser de tout analyser pour y trouver des failles.


Tout acte d’amour est une œuvre de paix, si petit soit-il (Mère Térésa)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 32943
Age : 69
Date d'inscription : 11/07/2006

La mère et le fils Empty
MessageSujet: Re: La mère et le fils   La mère et le fils EmptySam 2 Nov 2019 - 15:43

Je comprends que cet article peut déplaire, voir choquer dans une première lecture ; pourtant j'y ai trouvé bien des vérités par rapport aux comportements de beaucoup de parents vis-à-vis de leurs enfants.

Citation :
Mais quand une femme a autant de courage pour dire « non » que pour dire « oui », quand elle tient compte de l’aspect négatif ou ténébreux d’Eros aussi bien que de son aspect lumineux, alors le fils aussi bien que la mère pourront être sauvés par le sacrifice. Car si elle se refuse à le dorloter, à le protéger et à le mettre à l’abri des heurts de la vie, il apprendra à affronter les difficultés qui se présentent à lui pourvu qu’il renonce lui-même à se faire choyer et donner tout ce qu’il désire. S’il ne cherche plus à tout obtenir de la « mère », il parviendra à l’obtenir par ses propres moyens. Sa castration volontaire et sa mort en tant que fils auront pour résultat qu’il renaîtra en tant qu’homme.

Bien des mères arrivent à comprendre les raisons de ce qu'elles vivent est comparable à des leçons d'apprentissage ; et pourtant s'obstinent à vouloir que leur enfant ait un chemin de vie dénué d'obstacle. Il est difficile pour une mère de fait l'acceptation de ce que vit leur enfant. Les sentiments entre parents et enfants sont généralement faussés car le fait d'être parent ou enfant, ne sont que des rôles que l'être revêt en s'incarnant; Il s'agit en d'êtres humains égaux dans le fait d'avoir déjà vécu de nombreuses incarnations et ayant donc eu bien des expériences. Savoir accepter réellement ce fait, permet également à l'enfant de ne pas rendre le ou les parents responsables de qui il est.

La mère et le fils Rwrxp0q4


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lejardindureve.com
Dania
Modérateur
Modérateur
Dania

Féminin Zodiaque : Gémeaux Nombre de messages : 4961
Age : 68
Localisation : A la campagne!
Date d'inscription : 15/02/2014

La mère et le fils Empty
MessageSujet: Re: La mère et le fils   La mère et le fils EmptyDim 3 Nov 2019 - 14:13

La mère et le fils 480170299
Pour ce sujet, ce qui se passe en moi est simple.  Inutile de réfléchir encore et encore, non,  il faut agir simplement,   donner aux  enfants les valeurs qui feront d'eux   des adultes responsables.
Un enfant de tout âge doit avoir des limites,  être éduqué dans le respect des autres et de tout,   et dans l'amour.
A partir de là tout est dit.  On peut le dorloter, le protéger, le gâter,    ça fera de lui un homme droit qui saura affronter les difficultés    si en même temps on vit autour de lui et on lui fait vivre le respect, l'amour, le pardon...
Crois-moi ça fonctionne,   c'est du vécu.
Le soucis depuis des dizaines d'années c'est que beaucoup de parents ne savent pas donner un véritable amour aux enfants.  Sait-on complimenter les enfants pour leur donner confiance en eux ?  Respecter leurs choix?....    et pour compenser ces parents  ne donnent que du matériel, le plus beau ceci    le plus beau cela,  mais ce n'est pas ça l'amour, ce n'est pas ça éduquer un enfant .
Comme en toutes choses il faut rester dans le juste milieu.


Tout acte d’amour est une œuvre de paix, si petit soit-il (Mère Térésa)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
Mili

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 32943
Age : 69
Date d'inscription : 11/07/2006

La mère et le fils Empty
MessageSujet: Re: La mère et le fils   La mère et le fils EmptyLun 4 Nov 2019 - 15:52

Tout à fait Dania, je plussoie aussi ce que tu écris.

La mère et le fils 480170299


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lejardindureve.com
Contenu sponsorisé




La mère et le fils Empty
MessageSujet: Re: La mère et le fils   La mère et le fils Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La mère et le fils
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Jardin du Rêve :: Libre accès :: Accès libre :: L'actualité du moment-
Répondre au sujetSauter vers: