AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Répondre au sujet
Partagez | 
 

  Éloge de la douceur

Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 30696
Age : 68
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Éloge de la douceur   Ven 11 Jan 2019 - 15:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Éloge de la douceur

Quoi de mieux pour commencer l’année que de parler de douceur ? Souhaitant rendre hommage à la philosophe et psychanalyste, Anne Dufourmantelle, dont la mort au cours de l’été 2017 l’a bouleversée, Aurélie Godefroy propose, dans un livre qui tente de donner des pistes pour avoir un regard plus tendre sur nous-même et sur les autres, une forme de méditation sur la douceur, vertu essentielle dans une époque où tout doit être parfait…
Douceur de la mère, douceur de l’enfance

La vie dépose la douceur en nous dès l’origine. La première image en est celle de la mère, symbole de l’amour indéfectible. Célébrée dans toutes les religions (Marie de Nazareth, Tara divinité féminine du bouddhisme, Bastet déesse égyptienne de la fertilité et de la maternité, Umâ la Mère des Mères déesse suprême de l’hindouisme, etc.), le halo protecteur de la mère permet à l’enfant de survivre et de se développer dans la stabilité et la sécurité. Bien souvent maternité, féminité et douceur sont liées.

« On ne survivrait pas à l’enfance sans douceur car tout y est tellement exposé, suraigu, violent en un sens, à découvert, que la douceur en est le préalable absolu. » Anne Dufourmantelle

Le chemin vers la douceur

Il n’est pas toujours facile dans notre quotidien envahi par le stress de trouver une voie pour s’épanouir. Cela nécessite parfois un véritable cheminement que la douceur rend possible. Comment la trouver ? Aurélie Godefroy ne donne pas de recettes miracles, mais évoque des pistes afin de nous permettre d’aller vers une douceur rayonnante pour une meilleure santé mentale et physique.

Le lâcher prise : arrêter de ruminer, de nous identifier à notre mental, en se fiant à notre intuition, à notre coeur, en apprenant à dire non. Accueillir l’instant présent en reprenant contact avec nos sens, en étant à l’écoute de notre corps, sensible à la beauté, en devenant attentif aux autres et à tout ce qui nous reconnecte au présent. Développer de la compassion envers soi, parce que « celui qui s’aime ne fera pas souffrir quelqu’un d’autre » disait le Bouddha. Savoir accueillir ses émotions, ces signaux d’alarme qu’on a besoin de comprendre et d’apprivoiser pour une vie plus douce.

« Faire la part des choses entre ce qui dépend de nous ou pas nous permet d’être plus libre et plus doux avec nous-même. Ce qui ne dépend pas de nous ne mérite de notre part aucun effort, énergie ou attention. Le seul levier de changement est la souplesse en douceur pour vivre les choses au mieux. » Aurélie Godrefroy

Écouter son intuition : ne pas laisser le mental nous en couper, développer cette capacité à ressentir l’énergie qui se dégage des personnes, des lieux et des évènements, privilégier les moments de calme pour l’écouter. Sourire : les chercheurs en psychologie positive pensent que nous pourrions augmenter notre capital bonheur de 40 % juste en souriant. Sans oublier la sensualité, car la douceur est aussi dans nos actes (caresser, embrasser…). La méditation : pour préserver ses capacités d’apaisement et de discernement, 5 minutes pour commencer, 20 minutes au minimum ensuite. S’arrêter trois minutes, trois fois par jour et le soir avant d’aller dormir, est un véritable engagement qui permet d’être plus doux avec soi.

« Une force de transformation secrète prodiguant la vie, reliée à ce que les anciens appelaient justement puissance. Sans elle aucune possibilité que la vie s’augmente dans son devenir. Je crois que la métamorphose de la vie elle-même se soutient dans la douceur. » Anne Dufourmantelle

Éloge de la lenteur

Le mouvement slow qui mène à plus de douceur éclot partout. De nombreuses initiatives individuelles permettent, en adoptant de nouvelles habitudes, de déployer le meilleur de nous-même en communion avec la nature et ceux qui nous entourent. La slow life (fini « Je pense, donc je suis », vive « Tu es, donc je suis » !), la slow food (tout doit être cultivé, cuisiné et dégusté dans le calme, le respect des autres et de l’environnement), le slow sex (favoriser une sexualité douce au service de l’amour), le slow cosmétique (préparer ses produits chez soi, le slow tourism (privilégier les déplacements écologiques, prendre le temps de la contemplation), le slow parenting, slow management, slow design, slow art, slow city, etc.

« Cesse de faire, cesse de forcer, cesse de vouloir. Et tout sera accompli, naturellement. » Corinne Van Loey, l’Éloge de la souplesse

Si nous ne pouvons pas agir à grande échelle et éradiquer la violence dans le monde, nous pouvons au moins agir sur nous-même et remplacer nos émotions négatives par la douceur en mettant en place des petits riens simples qui rendent la vie douce. Les installer dans notre quotidien permet de créer de nouvelles habitudes qui transformeront notre qualité de vie ! En marche vers l’harmonie…

Marie-Hélène Cossé

Éloge de la douceur d’Aurélie Godefroy (Éditions de l’Observatoire, octobre 2018, €16)
Puissance de la douceur d’Anne Dufourmantelle (Babelio, 2013)
Éloge de la lenteur de Carl Honoré (Babelio, 2007)

Douceurs de vivre d’ailleurs

-Au Japon : trouver son Ikigaï, lire et rédiger des haikus,ces courts poèmes célébrant la douceur de vivre,honorer la mémoire des ancêtres, désencombrer son espace de vie, cultiver l’amitié.
-Au Danemark, le mouvement hygge (prononcez « hou-ga ») : faire une « pause » dans un endroit confortable, une boisson chaude, un bon livre, un carré de chocolat, des bougies, des fleurs.
-En Suède, le lagom : poser un regard critique sur la surconsommation, chercher la juste mesure, arriver à l’heure aux rendez-vous, consensus dans les conversations.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.lejardindureve.com
Loulette974
Jeune pousse
Jeune pousse
avatar

Féminin Zodiaque : Poissons Nombre de messages : 27
Age : 42
Date d'inscription : 16/12/2018

MessageSujet: Re: Éloge de la douceur   Ven 11 Jan 2019 - 16:25

Revenir en haut Aller en bas
phalene7
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6304
Localisation : dans le Jardin
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Éloge de la douceur   Sam 12 Jan 2019 - 9:28

  merci Mili

un peu de douceur dans un monde agité et pressé !!!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Dania
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Zodiaque : Gémeaux Nombre de messages : 4061
Age : 67
Localisation : A la campagne!
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Éloge de la douceur   Sam 12 Jan 2019 - 10:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Mili
Citation :

« Faire la part des choses entre ce qui dépend de nous ou pas nous permet d’être plus libre et plus doux avec nous-même. Ce qui ne dépend pas de nous ne mérite de notre part aucun effort, énergie ou attention. Le seul levier de changement est la souplesse en douceur pour vivre les choses au mieux. » Aurélie Godrefroy


Tout acte d’amour est une œuvre de paix, si petit soit-il (Mère Térésa)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Éloge de la douceur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Éloge de la douceur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture de la Zone Nordique du Haut Forez Col de la Loge
» De l’utilité de la douceur dans la fermeté pour une bonne éd
» Douceur & sévérité dans la prédication
» éloge de Lao-tseu
» LA DOUCEUR DE JÉSUS...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Jardin du Rêve :: L'actualité du moment-
Répondre au sujetSauter vers: