AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Newsletter du 28 mars 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 27893
Age : 67
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Newsletter du 28 mars 2017   Mar 28 Mar - 14:41

Mon rêve de chaton dans la machine à laver

Ce matin je me suis réveillée en sursaut à la suite d’un rêve bien particulier. Dans ce rêve j’étais avec ma mère et je m’affolais car je craignais que le chaton se trouve dans la lessive qu’elle avait mise en route. Je commençais par éteindre le lave-vaisselle puis je me précipitais dans la pièce où se était la machine à laver. Vite, je l’arrêtais. Ma mère me disait « regarde, le voilà » en me désignant un chaton qui venait d’entrer. Je répondais « ce n’est pas notre chat ». Il y avait plusieurs chats et à chaque fois je disais fort « ce n’est pas le nôtre». Je regardais au hublot de la machine à laver et je voyais alors, au milieu du linge, l’œil du chaton, un œil bleu. C’est à ce moment que je me suis réveillée. En réfléchissant à sa signification, je me disais qu’il parlait d’une purification du sexe (lessive = nettoyage, chaton = sexe, féminité). Je ne voyais pas en quoi j’étais concernée. Peu après une relation m’a appelée au téléphone pour me raconter qu’elle était atteinte sexuellement par un virus et qu’elle allait se faire enlever une partie de l’utérus. Après avoir raccroché j’ai compris que c’était ce dont me parlait le rêve :
- Purification du sexe, féminité = ablation d’une partie de l’utérus atteint
- « ce n’est pas le nôtre» = cette phrase que je répétais plusieurs fois dans le rêve m’indiquais bien qu’il ne s’agissait pas de moi.
- L’œil du chaton, un œil bleu = cette personne a les yeux bien bleus.
Ce rêve dans lequel mon émotionnel avait réagit et me l’avait fait vivre comme un cauchemar n’était pas en fait à regarder en tant que tel. J’ai remarqué que le rêve utilise souvent une dramaturgie exagérée par rapport au message. Je pense que c’est pour bien attirer notre attention. Il y a aussi le fait que notre jugement émotionnel est faussé par l’imprégnation de ce monde de matière.
http://www.lejardindureve.com/t14370-mon-reve-de-chaton-dans-la-machine-a-laver

La musique de Stephen Sicard (Logos)

http://www.lejardindureve.com/t14366-la-musique-de-stephen-sicard-logos

Pour le plaisir d'une belle promenade virtuelle

http://www.lejardindureve.com/t14368-pour-le-plaisir-d-une-belle-promenade-virtuelle

Sepharita (pages 127 à 137)

Sa fiancée fut la fille d’un cordonnier de Londres, en qui, disait Swedenborg, éclatait la vie du ciel, et dont les épreuves antérieures avaient été accomplies. Après la transformation du Prophète, le baron vint à Jarvis pour faire ses noces célestes dans les pratiques de la prière. Quant à moi, monsieur, qui ne suis point un Voyant, je ne me suis aperçu que des œuvres terrestres de ce couple : sa vie a bien été celle des saints et des saintes dont les vertus sont la gloire de l’Église romaine. Tous deux, ils ont adouci la misère des habitants, et leur ont donné à tous une fortune qui ne va point sans un peu de travail, mais qui suffit à leurs besoins ; les gens qui vécurent près d’eux ne les ont jamais surpris dans un mouvement de colère ou d’impatience ; ils ont été constamment bienfaisants et doux, pleins d’aménité, de grâce et de vraie bonté ; leur mariage a été l’harmonie de deux âmes incessamment unies. Deux eiders volant du même vol, le son dans l’écho, la pensée dans la parole, sont peut-être des images imparfaites de cette union. Ici chacun les aimait d’une affection qui ne pourrait s’exprimer qu’en la comparant à l’amour de la plante pour le soleil.
127
La femme était simple dans ses manières, belle de formes, belle de visage, et d’une noblesse semblable à celle des personnes les plus augustes. En 1783, dans la vingt-sixième année de son âge, cette femme conçut un enfant ; sa gestation fut une joie grave. Les deux époux faisaient ainsi leurs adieux au monde, car ils me dirent qu’ils seraient sans doute transformés quand leur enfant aurait quitté la robe de chair qui avait besoin de leurs soins jusqu’au moment où la force d’être par elle-même lui serait communiquée. L’enfant naquit, et fut cette Séraphîta qui nous occupe en ce moment ; dès qu’elle fut conçue, son père et sa mère vécurent encore plus solitairement que par le passé, s’exaltant vers le ciel par la prière. Leur espérance était de voir Swedenborg, et la foi réalisa leur espérance. Le jour de la naissance de Séraphîta, Swedenborg se manifesta dans Jarvis, et remplit de lumière la chambre où naissait l’enfant. Ses paroles furent, dit-on : – L’œuvre est accomplie, les cieux se réjouissent ! Les gens de la maison entendirent les sons étranges d’une mélodie qui, disaient-ils, semblait être apportée des quatre points cardinaux par le souffle des
128
vents. L’esprit de Swedenborg emmena le père hors de la maison et le conduisit sur le Fiord, où il le quitta. Quelques hommes de Jarvis s’étant alors approchés de monsieur Séraphîtüs, l’entendirent prononçant ces suaves paroles de l’Écriture : – Combien sont beaux sur les montagnes les pieds de l’Ange que nous envoie le Seigneur ! Je sortais du presbytère pour aller au château, y baptiser l’enfant, le nommer et accomplir les devoirs que m’imposent les lois lorsque je rencontrai le baron. « – Votre ministère est superflu, me dit-il ; notre enfant doit être sans nom sur cette terre. Vous ne baptiserez pas avec l’eau de l’Église terrestre celui qui vient d’être ondoyé dans le feu du Ciel. Cet enfant restera fleur, vous ne le verrez pas vieillir, vous le verrez passer ; vous avez l’exister, il a la vie ; vous avez des sens extérieurs, il n’en a pas, il est tout intérieur. » Ces paroles furent prononcées d’une voix surnaturelle par laquelle je fus affecté plus vivement encore que par l’éclat empreint sur son visage qui suait la lumière. Son aspect réalisait les fantastiques images que nous concevons des inspirés en lisant les prophéties de la Bible.
Lire la suite :
http://www.lejardindureve.com/t14372-sepharita-pages-127-a-137#133195

Voir tous les messages depuis votre dernière visite :
http://www.lejardindureve.com/search?search_id=newposts
Ma chaine Youtube :
https://www.youtube.com/user/Mili1321/about
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lejardindureve.com
phalene7
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 6025
Localisation : dans le Jardin
Date d'inscription : 27/01/2011

MessageSujet: Re: Newsletter du 28 mars 2017   Mar 28 Mar - 16:51

     Mili   


Revenir en haut Aller en bas
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 27893
Age : 67
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Re: Newsletter du 28 mars 2017   Jeu 30 Mar - 13:42

Revenir en haut Aller en bas
http://www.lejardindureve.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Newsletter du 28 mars 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
Newsletter du 28 mars 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Jardin du Rêve :: Espace des visiteurs :: Les Newsletters du Jardin du Rêve-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: