AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Extrait de la "Magie d'Orion"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
Admin
avatar

Féminin Zodiaque : Bélier Nombre de messages : 27893
Age : 67
Date d'inscription : 11/07/2006

MessageSujet: Extrait de la "Magie d'Orion"   Mar 4 Sep - 13:05

Extrait de la "Magie d'Orion"

Paul très impatient d’en savoir toujours davantage dit : « Je suis débutant dans l’ontologie, mais je ne pense pas qu’il suffit de croire en Dieu pour être guéri, les personnes qui se rendent chaque jour dans les églises pour prier n’auraient pas autant de soucis, et les miracles dont on parle se produiraient à chaque instant, si un saint pouvait apporter de l’aide pourquoi ne le ferait-il qu’occasionnellement ? Un Dieu d’Amour qui choisirait de guérir une personne et pas les autres, me semble profondément injuste et cruel. Nous-mêmes qui ne sommes pas parfaits, nous ne laisserions personne dans la détresse, si nous avions le pouvoir de soulager. Je pense que dans les enseignements du Maître il y a énormément de grandes vérités qui n’ont toujours pas été comprises et appliquées. Pourquoi deux mille ans après, on continue à suivre des dogmes complètement dépassés ? »
Julien répondit : « Parce qu’en spiritualité on peut croire en Dieu, mais pas nécessairement dans la religion, et dans ce que les hommes y ont ajouté, pour imposer leur pouvoir ou toute autre raison qui servaient leurs intérêts. Si c’est pour croire en un Dieu vengeur qui passe son temps à distribuer des punitions ou des récompenses, selon le mérite de chacun, et qui cause des catastrophes pour s’amuser, autant ne pas croire en Lui. Encore faut-il savoir ce qu’est Dieu, mais Dieu n’est pas définissable avec des mots, Il est infiniment plus vaste que ce que notre mental pourrait imaginer. Dans la méditation, parfois, nous pouvons en avoir un minuscule aperçu. Dieu ne s’explique pas mais se ressent, Dieu est plus proche de nous que nos mains, nos pieds ou notre souffle. Dieu Est Tout, nous sommes Dieu. Dieu nous veux heureux, libres et en paix. Mais par un usage irraisonné de notre libre arbitre, par nos peurs, nos doutes, nos craintes, nous ne Le laissons pas s’exprimer pleinement dans nos vies. Dieu est impersonnel, Il ne donne ou ne reprend rien à quiconque, IL EST. Il nous a déjà tout donné, avant que le monde fut monde et c’est à nous de nous harmoniser avec Lui. Alors seulement nous pourrons prétendre au bonheur. Il y a des lois immuables qu‘il faut apprendre et mettre en application, sinon c‘est de la superstition. Comme pour l‘électricité on peut prier, implorer, supplier devant la lampe, si on ne fait pas les bons raccordements, cela ne servira à rien, mais si on appuie sur l’interrupteur et que tout est bien relié, alors la lumière pourra jaillir, mais à ce moment c’est à nous de choisir comment s’en servir, pour le bien en éclairant et réchauffant une chambre d’enfant, par exemple, ou pour le mal en électrocutant un innocent. Le Maître nous a apporté la manière d’utiliser ces lois, et chacune de Ses paroles pourrait faire l’objet d’une centaine de livres encyclopédiques. Heureusement Il l’a fait de façon que tout le monde puisse s’en servir, même les enfants. Malheureusement beaucoup ont détourné son merveilleux enseignement. Mais tout cela ce sont les affaires du monde et comme je l’ai découvert plus tard, il faut s’en libérer émotionnellement en ne regardant que ce qui est bon, beau et digne de louanges. Que c’est la seule solution pour vivre heureux et ainsi aider les autres. Car c’est ce que nous avons à l’intérieur de nous qui se manifeste dans notre monde. Nous ne devons jamais rendre les autres responsables de nos vies. »
Nina reprit : « Parce que tout est en nous-mêmes, il n’y a rien à l’extérieur, personne ne peut en guérir une autre, il n’y a qu’une auto-guérison, nous sommes entièrement responsables de notre vie. Le Maître n’a t-Il pas dit ? « De moi-même je ne puis rien faire, c’est le Père qui fait les œuvres. » et à la personne guérie, Il ne lui a pas dit « Je t’ai guéri, » mais « Ta foi t’a guérie. » Alors si Le Maître ne put rien faire je ne pense pas que quiconque ne puisse faire mieux que Lui. Par contre la personne guérie, l’avait choisi comme support de sa foi. » Julien continua. « Il y a en chacun de nous une Intelligence, une Présence qui peut tout, même ce qui nous paraît impossible, au-delà de ce que nous pourrions imaginer, à condition que nous La laissions faire et lui fassions entière confiance et surtout de ne pas lui faire obstacle par nos craintes, inquiétudes, doutes, colères ou stress. »
« C’est le lâcher-prise, comme tu me l’as appris, Nina. » intervint, Lise de sa douce, petite voix.
« Exactement, chérie, il faut laisser la Puissance faire son travail en se détournant du problème. » Lui répondit Nina.
Martin continua : « L’un des principes des plus important c’est de changer notre optique. Lorsque le Maître nous a dit « Quand on vous frappe sur la joue droite tendez la gauche » on a complètement déformé son enseignement, en faisant de Lui un être résigné, alors que c’est certainement le plus puissant qui n’est jamais existé. Ce qu’Il voulait dire, c’était que quand une épreuve nous frappe, nous devons tendre ou regarder de l’autre côté, c’est à dire vers la solution. »
Léonard : « Tu as raison, car selon les dernières découvertes, ce que l’on n’observe pas n’existe pas, ainsi si on n’observe pas l’épreuve et que l’on ne regarde que sa solution, seule celle-ci existe. »
Louise : « Nous pouvons aussi rapprocher cela de la Clé d’Or d’Emmet Fox : « Tout ce que vous avez à faire, c’est de ne plus penser à la difficulté, quelle qu’elle soit, et de penser à Dieu. »
Diane : « C’est un point très intéressant, mais qui n’est pas toujours simple à appliquer quand on est dans les épreuves. »
Julien leur dit « Le Maître nous en a donner la solution en nous disant : « Tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez déjà reçu et vous le verrez s’accomplir ( Marc 11:24) » si nos pensées et tous nos sentiments sont alignés sur la solution, alors le problème disparaît. Imaginez la joie et le bonheur que vous ressentirez quand tout sera résolu, sentez les vivre en vous. »
Diane : « Oui, et nous pouvons nous y aider aussi en nous répétant des phrases positives, comme « Il n’y a rien que Dieu, » « L’intelligence Infinie agit dans cette affaire » ou « La Divine Présence se charge de mon fardeau. » Ce n’est pas les mots qui ont une importance ou qui changeront les évènements, mais cela nous détournera du problème et alors seulement les choses changeront. A condition

http://la-magie-dorion.monempire.net/t10-extrait-de-la-magie-d-orion
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lejardindureve.com
yk
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 5722
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Extrait de la "Magie d'Orion"   Mar 4 Sep - 17:30

:merci,,,,,:



Revenir en haut Aller en bas
 
Extrait de la "Magie d'Orion"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Jardin du Rêve :: Espace des visiteurs :: Mes livres :: Les livres de Daniel A. C. Ruch-
Sauter vers: